Nos événements

Poke Bowl, Donburi et bol chirashi, quelles sont leurs différences?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Heure: 5:00
Endroit: Microbrasserie le presbytère
Les jeudis soir, venez vous régaler de nos bols découvertes ou de nos tartares!

De plus en plus en vedette dans les menus,
comment différencier les poke bowls, les donburis et les bols chirashi ?

Ces bols sont de plus en plus populaires actuellement mais c’est en 2018 que le poke bowl a fait son entrée à notre menu, il a été suivi en 2019 par le donburi. C’est à cette époque qu’ont débuté nos Jeudis Poke bowl, tartare et donburi.

Ce n’est pas un secret, nous sommes créatifs, curieux et nous aimons communiquer nos connaissances et notre passion.

Le jeudi soir, c’est toujours un bon moment pour venir manger à la Microbrasserie Le Presbytère. Notre équipe se lâche lousse!

Ces soirées sont le moment où nous en profitons pour expérimenter des recettes provenant de différentes cultures culinaires ou de faire du free style sur des mets plus connus.

D’une semaine à l’autre, nous alternons entre poke bowl, donburi, tartare et chirashi. La meilleure façon de connaître quel sera le mets au menu est de consulter l’événement sur notre page Facebook .

Quelles sont les différences entre un donburi, un bol chirashi et un poke bowl?

Selon les différentes recherches que j’ai effectué, certaines distinction différencient ces mets (le donburi, le poke bowl et le chirashi) l’un par rapport aux autres. Avec la popularité de la cuisine fusion de nos jours, beaucoup d’écarts sont acceptés pour le bénéfice du goût.

Le Donburi (que l’on prononce domburi) est le nom donné tant au mets (qui est originaire du Japon) qu’au contenant,  (le suffixe don signifiant littéralement bol). Il consiste en un bol de riz nature cuit à la vapeur sur lequel est déposé diverses garnitures de viande, légumes ou poisson mijotés. Le style de sauce varie selon les saisons, les ingrédients et la région. La sauce classique consiste en un bouillon dashi aromatisé de sauce soya et de mirin (vin de riz). Selon l’ingrédient principal avec lequel il est réalisé, son nom changera. Voici quelques-unes des versions les plus populaires.

  • Le Gyudon est composé de lamelles de boeuf et d’oignon vert
  • le Tamagodon est composé d’omelette
  • l’Oyakodon, qui signifie littéralement  la mère et l’enfant, est composé d’oeuf et de poulet –Photo ci-contre.
  • le Katsudon est réalisé avec une côtelette de porc panée tonkatsu
  • l’Unagidon quant à lui est réalisé avec de l’anguille grillée

 

 

 

Les donburi, dans le style que l’on connait présentement, semblerait nous venir du 19 ème siècle. Il consistait d’un bol de riz garni d’anguille grillée assaisonnée d’une sauce soya caramélisée. Ses origines remontent toutefois d’aussi loin que la période Muromachi (1330-1570).  Il était alors un mets végétarien appelé houhan, et consistait en un bol de riz recouvert de légumes sur lequel était versé un bouillon .

Dans la période Edo (1603-1867), les restaurants spécialisés uniquement dans le service de ce mets avaient pour nom “kendon-ya” et le bol, qu’ils utilisaient pour le service de ce plat unique, était nommé “kendonburi-bachi. En japonais kendon signifie misère et gourmandCe plat était reconnu pour être abordable et bourratif. La théorie veut que kendonburi-bachi soit une abreviation de donburi-bachi,  pour devenir tout simplement “donburi.” Il serait aussi logique de croire que le donburi soit le fast food du Japon, souvent réalisé à partir des restes de la veille et que le nom donburi viendrait quant à lui directement du bol.

 

Le Chirashi, que l’on nomme aussi chirashi-zushi, scattered sushi en anglais ou sukimi don, est simplement un sushi déconstruit. Il est originaire du Japon et a été classé, selon un sondage effectué en 1997, le second plat préféré des japonais. Une tradition veut qu’il soit servi lors de l’Hina matsuri (la fête des poupées ). Une fête traditionnelle consacrée aux petites filles qui a lieu le
On retrouve deux principaux types de chirashi, tous deux ont comme base du riz assaisonné et sont accompagné de gari et de wasabi mais leur garnitures est différentes. Dans le cas où le riz est nature, le bol se nomme alors Kaisen Don et ne peut pas être appelé chirashi!

  •   L’ Edomae (Tokyo style) est le style le plus populaire dans les restaurants.  Il comporte une variété de fruits de mer et de poissons tant crus que cuits et d’innombrables ingrédients tels que du tamago (omelette japonaise assaisonnée), du kanpyo (courge callebasse cuite dans un bouillon dashi), de la racine de lotus, des pousses de bambou et des pois sucrés qui sont présentés comme du sashimi et déposés sur le riz des façon harmonieuse.
  • Le Gomoku chirashi ou Barazushi selon la région (Osaka style) est cuisiné à la maison lors de festivité, il n’est habituellement pas servi dans les restaurants. Il est souvent végétarien et, s’il ne l’est pas, les ingrédients sont habituellement cuits. Le mot gomoku signifie littéralement 5 ingrédients mais il en comporte souvent bien plus.

 

Le Poke bowl
Le Poke ou poké est un plat originaire d’Hawaï.  Il est composé de poisson cru coupé en dés (po.ke signifie d’ailleurs « morceau » ou « couper » en hawaïen). Servi comme entrée ou en plat principal, les versions modernes qui ont fait accroître sa popularité dans le monde entier dans les années 70  n’ont rien à voir avec le plat traditionnel et font parfois l’objet de critiques. Il est intéressant de savoir que le poke traditionnel n’était pas servi avec du riz.

Le poke hawaïen traditionnel, comme on peut le retrouver encore dans les îles, est constitué de poisson cru sans peau, désarêté et en filets, il est servi avec du sel hawaïen, des algues et de la noix de kukui moulue grillée et rôtie.
C’est à partir de 2012 environ que le poke a gagné en popularité sur le continent américain où il prend alors le nom de poke bowl et se modernise.  Ces variantes du plat traditionnel peuvent inclure de nouveaux ingrédients tels que l’avocat, la sauce ponzu, la sauce teriyaki, les champignons, les oignons frits, le piment mariné, la sauce sriracha, la coriandre, l’ananas ou le concombre. Les ingrédients qui composent principalement le poke bowl sont du saumon ou thon cru sur un fond de riz vinaigré servis avec des légumes froids (carotte, concombre…).

Avec notre toute nouvelle certification Fourchette Bleue http://exploramer.qc.ca/fourchette-bleue/nous devrions très bientôt pouvoir vous offrir ces bols avec une variété de poissons et fruits de mer provenant du Fleuve Saint-Laurent. Vous pouvez en apprendre plus sur notre certification en suivant ce lien https://lepresbytere.ca/certification-fourchette-bleue/

Dans toute cette diversité de plats, l’élément qui demeure chez-nous est le plaisir de cuisiner des ingrédients de qualité, que se soit sous la forme de donburi, chirashi ou poke bowl!

Les jeudis étant assez achalandés, nous vous suggérons de réserver afin de vous assurer une place. https://lepresbytere.ca/quoi-manger-au-presbytere/reservation/
Prévoyez aussi le temps de visiter notre boutique de produits régionaux située à l’intérieur même de notre microbrasserie, vous serez étonné du choix et de la diversité des produits que nous avons à vous offrir!

Pour être au courant du plat qui sera au menu le jeudi soir, visiter notre événement sur notre page Facebook https://fb.me/e/49rrW2v8R

Menu à l'ardoise

Chaque jeudis

Potages

Entrées

Plats principaux

Desserts

Ne manquez rien!
Le meilleur endroit pour s’informer de nos nouveautés, événements, nos primeurs, nos essais, nos aventures culinaires, c’est ici!
Abonnez-vous à notre infolettre!